Arthrose & Prothèse d'épaule

Dr AGOUT Charles à Bordeaux

Qu’est-ce que l’arthrose ?

C’est l’usure progressive du cartilage d’une articulation. Le cartilage est un revêtement de surface des pièces osseuses
qui doivent jouer les unes avec les autres.
Il permet un frottement doux et régulier, indolore. A l’épaule, la tête de l’humérus (« boule » au sommet
de l’os du bras) et la glène (partie de l’omoplate) sont les deux surfaces recouvertes de cartilage.

L’usure du cartilage aboutit à un « grippage » de l’articulation.
En réaction à cette usure plusieurs phénomènes se produisent :

• L’articulation produit du liquide (épanchement de synovie) en plus ou moins grande quantité,
• De l’os « en plus » se forme (appelé ostéophyte en jargon médical) au niveau de la tête de l’humérus ,
• De petites billes d’os peuvent apparaître et se balader dans l’articulation (appelées ostéochondromes).
A l’épaule, l’arthrose s’appelle plus précisément l’omarthrose (le préfixe om venant de omoplate).

docteur-agout-specialiste-epaule-bordeaux

Arthrose & Prothèse d'épaule

Dr Agout Chirurgien Orthopédiste à Bordeaux

operation-epaule-docteur-agout-bordeaux

Deux grands types d’arthroses existent à l’épaule

L’arthrose primitive

Cela signifie que l’arthrose c’est installée dans l’épaule sans qu’il n’y ait de cause retrouvée pour expliquer sont apparition.C’est la plus fréquente.
Il s’agit dans ce cas de la « maladie arthrose » qui est bien souvent familiale.

L’arthrose secondaire

Cela signifie que l’on retrouve une cause à l’apparition de l’arthrose :

• Arthrose et rupture de coiffe des rotateurs. Cette forme d’arthrose s’accompagne d’une atteinte des tendons qui font fonctionner l’épaule que l’on appelle la coiffe des rotateurs.

• Le rhumatisme inflammatoire (arthrite rhumatoïde) n’est pas aussi fréquent à l’ épaule que dans les autres grosses articulations comme le genou ou la hanche. Néanmoins, lorsque l’épaule est touchée l’arthrite rhumatoïde provoque douleur et difficulté d’utilisation.

• Il peut s’agir des séquelles d’une ancienne fracture de l’épaule. La fracture, même si elle a été opérée modifie sensiblement l’architecture de l’épaule et la fait fonctionner différemment. Petit à petit cela aboutit à user le cartilage et donc donne de l’arthrose.

• La nécrose de la tête de l’humérus. La nécrose de la tête est due à une artère qui se bouche. On retrouve souvent des causes pour expliquer pourquoi cette artère s’est bouchée. Il s’agit souvent de l’utilisation prolongée de cortisone (corticoïdes) pour le traitement d’une autre maladie. Elle peut être liée à d’autres causes plus rares tels qu’un accident de plongée (barotraumatisme).

• Il peut s’agir de l’évolution d’un problème d’épaule comme une instabilité (luxations) ou d’une ancienne opération.

• Les autres causes d’arthrose sont beaucoup plus rares (maladies diverses comme la maladie de Parkinson ou d’autres maladies nerveuses).

Chirurgie de l'épaule

Arthrose & Prothèse d'Épaule

Qu’est ce qu’une prothèse totale d’épaule (PTE) ?

Il s’agit d’une articulation artificielle destinée à remplacer l’articulation de l’épaule endommagée.

Elle est constituée de deux éléments : une tige métallique (titane ou alliage spécial) que l’on positionne dans l’humérus et qui s’articule avec l’autre élément de la prothèse fixée dans l’omoplate.

Deux grands types de prothèses existent.

Prothèse d'épaule et Arthrose

Dr Agout chirurgie Orthopédique à Bordeaux

La prothèse ANATOMIQUE :

Anatomique veut dire que la prothèse va reproduire l’architecture normale de l’épaule. La tige métallique que l’on positionne dans l’humérus se termine par une « boule ».
L’élément que l’on positionne dans l’omoplate reçoit cette boule : « la boule est du côté de l’humérus ».

La prothèse INVERSÉE :

Inversée veut dire que la prothèse ne reproduit pas l’architecture normale de l’épaule. La tige métallique que l’on positionne dans l’humérus se termine par une cupule. L’élément que l’on positionne dans l’omoplate est une boule qui s’articule avec la cupule.« La boule est du côté de l’omoplate » c’est la raison pour laquelle on parle de prothèse inversée, par opposition à la prothèses anatomique.

 

Pourquoi une PTE est-elle nécessaire ?
Elle a pour but d’améliorer la qualité de vie de ceux qui, en raison d’une arthrose, de rhumatisme inflammatoire ou de séquelles traumatiques…, présentent une dégradation de l’articulation. Le principal bénéfice est le soulagement, voire la disparition des douleurs, l’amélioration de la mobilité et de la fonction de l’épaule.

Notice d’information
Cette notice d’information est destinée à vous informer, préalablement à votre intervention, des avantages mais aussi, comme le réclame la loi, des potentiels risques et complications liés à la mise en place d’une prothèse totale d’épaule.

GLACEZ AU MAXIMUM VOTRE EPAULE PLUSIEURS FOIS PAR JOUR

• Une attelle protège la mise en place de la prothèse 45 jours,  elle est fragile durant 90 j
– L’attelle peut être retirée par le kinésithérapeute et les soins du quotidienne
– Ou par vous-même aidé d’un proche UNIQUEMENT pour l’hygiène corporelle en veillant à maintenir le bras dans la position.
– Vous pouvez plusieurs fois par jour détacher le poignet et l’avant bras pour déplier le coude.

• La rééducation débute dès les premiers jours en privilégiant l’auto rééducation
– Elle doit être douce, indolore, sans tirer sur des poids ou élastiques pendant les 3 premiers mois
– Accompagnez la rééducation d’une prise antalgique 1H auparavant
– Complétez la rééducation par les assouplissements d’auto-rééducation

• Prenez suffisamment d’antalgique pour ne pas avoir mal, c’est important pour une bonne évolution
• Ne portez rien avec le bras opéré avant 3 mois
• La conduite auto est possible à partir de 3 mois
• L’épaule deviendra confortable à 4 mois

A l’avenir :

• Votre épaule n’est plus normale donc toujours un peu plus faible
• Il existe toujours un risque d’infection, si la cicatrice devenait rouge, contactez nous.
• Tachez de la préserver

1° Phase – J+0 à J+45:

• Début de la rééducation dès les jours suivants l’intervention (prenez contact avec votre kinésithérapeute dès connaissance de la date opératoire)
• Apprentissage de la mobilisation douce et indolore pendulaire et passive
• Repositionnement de l’attelle après chaque séance jusqu’à J+45
• Glaçage de l’épaule après chaque séance.
• L’objectif est d’obtenir la souplesse de l’épaule
• Penser à assouplir le coude, le poignet et la main

2° Phase – J+45 à J+90:

• Retrait de l’attelle
• Mobilisation progressivement active dans tous les secteurs, notamment la rotation EXTERNE
• Respect de l’indolence
• Ne pas chercher à renforcer les muscles à ce stade

3° Phase – J+45 à J+3 mois:

• Dès l’obtention d’une épaule parfaitement souple débuter un renforcement musculaire doux, le retarder si l’épaule reste douloureuse.
• La conduite automobile devient possible

LES COMPLICATIONS  :

Elles sont rares: Algodystrophie, Hématome, Luxation, Infection

EN RESUME  :

Il s’agit d’intervention d’une intervention fiable dont le but principal est de vous restaurer une épaule indolore et la plus mobile possible sans toutefois retrouver une épaule « normale ».

Docteur Agout à Bordeaux

Chirurgie de l'épaule, de la main & du coude

Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine

33 Rue du Dr Finlay, 33300 Bordeaux

Nouvelle Clinique Bel-Air
138 Avenue de la République,
33200 Bordeaux
Pôle médical Saint Laurent Médoc
24 Rue Pierre Ralle,
33112 Saint-Laurent-Médoc