Compression du nerf cubital au coude

Docteur AGOUT Charles à Bordeaux

L’articulation du coude fait intervenir trois os : l’humérus, qui relie l’épaule au coude, l’ulna (anciennement appelé cubitus) et le radius, qui relient tous deux le coude au poignet.

Le nerf ulnaire (aussi appelé nerf cubital) passe dans le bras. Ses branches atteignent les quatrième et cinquième doigts de la main. Il véhicule à la fois des informations de mouvement du cerveau vers les muscles ainsi que des informations de sensibilité (chaud, froid, douleur…) de la peau vers le cerveau.

Au niveau du coude, le nerf ulnaire passe dans un creux formé par l’os entre une bosse de l’humérus vers l’intérieur du coude (épitrochlée ou épicondyle médial) et une portion de l’ulna appelée olécrâne. On appelle ce creux la gouttière épitrochléo-
olécrânienne, ou plus communément le sillon du nerf ulnaire.

docteur-agout-chirurgie-coude-bordeaux

Compression du nerf cubital au coude

Dr Agout Chirurgien Orthopédiste à Bordeaux

chirurgien-coude-ncba-bordeaux-agout

Dans votre cas, le nerf ulnaire est comprimé et il ne fonctionne plus correctement.
La plupart du temps, il est gêné par l’épaississement d’une sorte de bandelette résistante qui le maintient dans le sillon : la bandelette aponévrotique épitrochléo-
olécrânienne. Mais plus rarement, d’autres éléments sont en cause : un passage du nerf sous un muscle, une boule formée par des cellules du nerf qui se multiplient anormalement (une tumeur nerveuse)…

La compression du nerf se manifeste par des paralysies des petits muscles des doigts : vous avez du mal à saisir quelque chose entre le pouce et l’index par exemple. Vous perdez progressivement la sensibilité des quatrième et cinquième doigts de la main. Parfois, vous ressentez des petites douleurs et/ou des fourmillements.

Les traitements médicaux sont généralement peu efficaces. Votre chirurgien vous propose une opération dès lors qu’aucune amélioration n’est constatée pendant trois mois.

Chirurgie du coude

Compression du nerf cubital

Il retire ce qui comprime le nerf pour le libérer. On parle de neurolyse +/- un geste de transposition de ce nerf peut parfois être nécessaire.

Dans la plupart des cas, il s’agit d’un épaississement de la bandelette qui ferme le sillon.

Il ouvre alors le coude sur une dizaine de centimètres, puis retire un petit bout de la bandelette.

L’opération dure généralement environ 30 minutes.

Vous pouvez rentrer chez vous le jour même de l’intervention (chirurgie ambulatoire)

Compression du nerf cubital

Chirurgie Orthopédique à Bordeaux

Les plus fréquentes :

• Un risque d’hématome qui se résorbe en règle générale tout seul. Il peut exceptionnellement nécessiter une ponction évacuatrice ou un drainage chirurgical.
• L’algodystrophie est un phénomène douloureux et inflammatoire encore mal compris. Elle est traitée médicalement et peut durer plusieurs mois (voire parfois des années), entrainant une prise en charge spécifique avec rééducation adaptée, bilans complémentaires et parfois prise en charge spécifique de la douleur. Elle est imprévisible dans sa survenue comme dans son évolution et ses séquelles potentielles.

Plus rarement :

• L’infection profonde est exceptionnelle. Elle peut nécessiter une nouvelle chirurgie et un traitement prolongé par antibiotiques. Il vous est fortement déconseillé de fumer pendant la période de cicatrisation, le tabagisme augmentant de manière significative le taux d’infection.
• Une atteinte nerveuse du nerf ulnaire (pris dans un tissu fibreux cicatriciel ou exceptionnellement section de celui-ci) est rare. Par contre, la persistance de fourmillements ou de perte de sensibilité des deux doigts concernés est fréquente, la récupération se faisant très progressivement sur 3 mois à plus d’un an. Il est coutume de dire que durant les trois premiers mois, aucune modification par rapport à l’état pré opératoire n’est observée. Une période transitoire d’hypersensibilité réactionnelle peut également être observée.
• La cicatrice peut rester gonflée et sensible pendant plusieurs semaines avec gêne à l’appui.
• Une raideur temporaire du coude peut être observée, elle va très rarement justifier une rééducation complémentaire.
La liste n’est pas exhaustive et une complication particulièrement exceptionnelle peut survenir, liée à l’état local ou à une variabilité technique. Toutes les complications ne peuvent être précisées, ce que vous avez compris et accepté.

La libération à ciel ouvert du nerf ulnaire au coude est un geste chirurgical bien codifié. Elle permet toujours une stabilisation de l’atteinte observée, souvent une amélioration voire une totale récupération des signes sensitifs. En revanche, les signes moteurs avec amyotrophie font rarement l’objet d’une récupération.

EN RESUME  :

La libération chirurgicale à ciel ouvert du nerf ulnaire au coude est une intervention justifiée devant un syndrome compressif clinique et électromyographique du nerf ulnaire. Le geste chirurgical en est bien codifié, les résultats en sont le plus souvent bons, mais le degré et la vitesse de récupération sont variables et imprévisibles, en fonction notamment du degré de l’atteinte.

Docteur Agout à Bordeaux

Chirurgie de l'épaule, de la main & du coude

Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine

33 Rue du Dr Finlay, 33300 Bordeaux

Nouvelle Clinique Bel-Air
138 Avenue de la République,
33200 Bordeaux
Pôle médical Saint Laurent Médoc
24 Rue Pierre Ralle,
33112 Saint-Laurent-Médoc